C'est une station en liesse qui s'apprête à fêter le retour de ses trois médaillés olympiques, Ivan Perrillat-Boiteux (Bronze - ski de fond), Steve Missillier (Argent - ski alpin) et Jonathan Midol (Bronze- ski cross).

Rien que 3 médaillés Bornandins aux JO de Sotchi 2014.

Ivan, Steve, Jonathan nos 3 bornandins médaillés aux JO de Sotchi 2014.

Ivan, Steve, Jonathan nos 3 bornandins médaillés aux JO de Sotchi 2014.

Trois médailles qui font de la « Terre de Champions » haut-savoyarde, la station française la plus récompensée à Sotchi. Hier le 20 février 2014 l’émotion bornandine était à son comble. Jonathan Midol en ski cross obtient la 3 ème médaille en tant que licencié sportif du Grand-Bornand. La veille la médaille de  Steve Messillier en géant, ski alpin avait déjà bouleversé le village. Tout a commencé avec Ivan Perrillat en ski de fond, c’est lui qui a mis le feu aux poudres. ET 1 et 2 et 3, juste incroyable !!! Une précision de taille, ces trois garçons talentueux sont tous natifs et de souche bornandine. Et si le Grand-Bornand était réellement une terre de champions ? Les Jo ne sont pas terminés, Steve et Ivan concourent encore samedi et dimanche….. on retient notre souffle, en évitant l’asphyxie.

C'est une station en liesse qui s'apprête à fêter le retour de ses trois médaillés olympiques, Ivan Perrillat-Boiteux (Bronze - ski de fond), Steve Missillier (Argent - ski alpin) et Jonathan Midol (Bronze- ski cross).

C'est une station en liesse qui s'apprête à fêter le retour de ses trois médaillés olympiques, Ivan Perrillat-Boiteux (Bronze - ski de fond), Steve Missillier (Argent - ski alpin) et Jonathan Midol (Bronze- ski cross).

Quoiqu’il arrive mardi 25 février le Grand-Bornand va s’enflammer pour fêter le retour des Champions. Certains auront mal aux cheveux mercredi.  Au chalet, à la Chèvrerie les hôtes vivent pleinement cette semaine de folie. Le record des médailles aux JO explose grâce au triplé historique accompli au ski cross par entre autres Jonathan Midol. Encore une pensée pour Bastien son frère qui avait le potentiel pour réussir mais il s’est blessé avant les JO tout comme Tessa Worley, 2 bons éléments qui n’ont pas eu de chance. Ils sont jeunes et dans 4 ans tout leur sera permis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.