Lâne un animal utile dans nos montagnes.

Des montagnes, des chemins et des ânes.

Lâne un animal utile dans nos montagnes.

Lâne un animal utile dans nos montagnes.

Lorsque les montagnes se sont habitées. L’âne faisait partie de la vie de la ferme, il transportait bien des choses plus utiles les unes que les autres. Cependant il a bien fallu créer des chemins. Les études de terrains se faisaient le plus simplement du monde. Les ânes qui étaient bâtés prenaient la tête du cortège et là où passaient les ânes les chemins prenaient vie. De nos jours les coutumes ont quelque peu changé. Il est parfois difficile de trouver un âne disponible au bon moment. Dans ce cas et seulement dans ce cas les Bornandins font appel à un ingénieur. Il arrive toutefois que le résultat soit à la hauteur.

Alors pourquoi l’humiliation avec le bonnet d’âne ? À l’origine, ce traitement n’avait pas pour but d’humilier l’élève aux yeux de ses camarades. Au contraire, l’âne a toujours été considéré comme un animal intelligent. Et c’est en mettant le bonnet d’âne qu’on espérait transmettre cette intelligence à l’élève. La punition est généralement consommée debout tout seul dans un coin de la salle de classe. Mais au fil du temps, la punition a été perçue comme un moyen de ridiculiser l’élève en difficulté. Dommage…

Au Grand-Bornand les fermiers pouvaient changer quatre ou cinq fois de chalet par an avec femmes, enfants et tous les animaux de la ferme. l’été ils allaient manger l’herbe autour des fermes et chalets l’alpage, faisant les foins tout en fabriquant le reblochon. Une fois l’herbe fraiche consommée et le surplus engrangé ils retournaient manger les foins en respectant intelligemment les priorités liées aux rigueurs montagnardes, altitude et enneigement. D’où l’importance des chemins de montagne sur lesquels nous prenons aujourd’hui tant de plaisir à randonner. Tous ces chalets brunis par le soleil au fil des années et des siècles nous ravissent, le plus vieux chalet du Grand-Bornand datant du 17 ème siècle. Ce sont des chalets en bois !!! Un de ceux  là se trouve derrière notre gîte « la Chèvrerie ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.